Mais ça, c'était avant.

"Avant", nous avions de la neige et des edelweiss. Des océans, des lacs, des rivières et des cascades pleins de vie. Des montagnes boisées et sauvages, des sols fertiles. Une flore et une faune extraordinaires et des koalas, suscitant l'émerveillement, cette émotion si chère à Eintsein, que seul le spectacle de la beauté naturelle vue dans son milieu déclenche. Aucune oeuvre d'art d'aucun grand maître humain n'en est capable.

Mais, ça, c'était avant que la technologie, "qui est l'invention la plus puissante que la Terre ait connue, ne soit maniée comme un enfant qui a trouvé le flingue de son père" (détournement amicalement opportuniste de propos dans le film Jurassic Park) provoquant la crise climatique et le saccage de la planète.

Alors Génie des Alpes® récolte et fige pour l'éternité ce qui ne sera peut-être bientôt plus qu'un souvenir...

Mais...

Et si notre mascotte Albiorix avait doté ces petits cadeaux militants du pouvoir de réveiller la force d'agir qui sommeille dans nos âmes ?

Et si Néréus 2050, le livre de Val Gray, déclenchait la pacifique, salutaire et redoutablement efficace "révolution des koalas" ?

L'artiste ne peut pas susciter l'émerveillement si précieux, mais "L'artiste a le pouvoir de réveiller la force d'agir qui sommeille dans nos âmes", disait Friedrich Wilhelm Nietzsche.

Je m'engage pour la Terre